investissement
Publié le - 333 clics -

Définition d’un OPCI

Un OPCI ou organisme de placement collectif immobilier est un produit de la pierre papier qui repose sur l’immobilier locatif. Tout comme les SCPI, ils permettent de se constituer un patrimoine ayant pour but de générer des revenus tout en étant délesté de la gestion locative. Celle-ci est prise en charge par l’opérateur exploitant.

La composition d’un OPCI

On distingue deux principales catégories d’OPCI :

  • les OPCI sous forme de fonds de placement immobilier
  • les OPCI sous forme de SPPICAV

Ils sont constitués à 70% d’actifs immobiliers et à 30% d’actifs financier et d’actions foncières entre autres. Le rendement brut moyen d’un OPCI quant à lui est de 4% à 5%. À la différence des SCPI, les OPCI sont appréciés pour leur meilleure liquidité : l’investisseur peut céder sa part d’OPCI s’il le souhaite, laquelle pourra éventuellement être rachetée par la société exploitante. Les parts de SCPI quant à elles ne seront revendues que sur le marché secondaire, notamment les SCPI à capital fixe, contrairement aux SCPI à capital variable.

L’investissement à un OPCI donne lieu au prélèvement de frais de gestion et de frais de souscription par le gestionnaire en charge de sa commercialisation. Celui-ci doit également être agréé par l’AMF, l’autorité des marchés financiers. Les OPCI offrent par ailleurs une meilleure flexibilité en termes de gestion par rapport aux SCPI.

Rappel sur les particularités de la pierre papier

Dans le principe de la pierre papier, plusieurs associés souscrivent à des parts de titres de propriété : ceux-ci représentent le papier. Ils ont en commun la pierre qui est l’immobilier destiné à produire des revenus locatifs, et dont l’acquisition a été obtenue à partir des fonds collectés auprès des associés, devenus copropriétaires du bien. Celui-ci est géré par un organe tiers, la société exploitante. C’est cette dernière qui distribue les dividendes en fonction de l’apport initial de chaque associé.